L’habitation tunisienne

35.000 TND

Plus qu’une série de planches photographiques représentant des morceaux choisis de l’harchitecture
de l’habitation tunisienne, cet ouvrage est celui d’un architecte, Victor Valensi, qui situe son oeuvre dans le prolongement d’une autre architecture, qui propose, à sa façon, une réponse à la question du lien, entre tradition et modernité.
L’habitation tunisienne semble être au coeur d’une actualité architecturale d’où la poésie
tend à disparaître, où la tradition reste réidiée, la modernité importée, la pensée tronquée, la pratique mécanisée.
Biographie de Victor Valensi
Victor Valensi est né en 1884 et décédé en 1977.
Élevé dans une famille de notables tunisois Victor
Valensi fait ses études d’architecture à l’École desbeaux-
arts de Paris, où il obtient son diplôme d’ar chitecte en 1913. Devenu architecte du gouvernement
tunisien, il soumet en 1920 à la municipalité de Tunis un projet d’aménagement, d’embellissement et d’extension de la cité, dans lequel il propose un réaménagement global de la ville neuve et une préservation de la ville traditionnelle. Il est également l’architecte du pavillon de la Tunisie à l’Exposition des arts décoratifs (1925) et à l’Exposition coloniale (1931), à Paris. Il publie en 1923 un ouvrage aux éd. Charles Massin (Paris),
“L’Habitation tunisienne”. En 1937, il réalise à Paris le village tunisien de l’Exposition universelle. Son ouvre bâtie en Tunisie comprend essentiellement des maisons individuelles dans la banlieue de la capitale, à Gammarth, à Carthage ou à Sidi Bou Saïd. La synagogue d’Osiais à Tunis, av. de Paris, est le seul édifice
public d’importance réalisé par l’architecte.

Fiche technique

Auteur : Victor Valensi
Collection : Les beaux livres
Format : 24 x 34 cm
Nombre de pages : 52
Date de parution : Décembre 2008
Réimpression conforme à l’édition publiée en
1928 par Ch.MASSIN & Cie, Editeurs (DR)
Version : Français.